Rechercher
  • Haras des Vénètes

POULAIN ORPHELIN : COMMENT RÉUSSIR L’ADOPTION PAR LA MÈRE ADOPTIVE ?


En cette saison, il arrive malheureusement que le poulinage se passe mal et que la jument ou le poulain décèdent. Face à cet événement tragique placer la jument ou le poulain reste une opération délicate mais qui permet dans la majorité des cas de sauver la vie du petit orphelin.


Comment réussir une adoption en toute sécurité ?


Le Haras des Vénètes s’est malheureusement confronté à ce problème. Notre pouliche est née, non sans mal, mais lors des premières minutes, tout semblait aller pour le mieux. C’est alors que notre poulinière a montrer les premiers signes de coliques. Malgré la prise en charge très rapide du vétérinaire cela n’a pas suffi à la sauver.


Nous nous sommes retrouvés avec cette petite pouliche orpheline. Première pouliche de notre élevage de chevaux en Bretagne. Nous devions lui trouver une mère adoptive, mais cela n’est pas aussi simple de trouver une jument qui a perdu son poulain le même jour que notre pouliche naissait. Nous avons donc commencé par lui donner le biberon toutes les heures pour subvenir à ses premiers besoins.


Après avoir téléphoné rapidement et passé des annonces sur les réseaux, nous lui avons dès le lendemain, trouvé une mère adoptive que nous sommes allés chercher en Normandie.

La jument avait perdu son poulain deux jour plutôt et était pleine de lait.

L’adoption est quelque chose de délicat et de stressant pour tout le monde, éleveur, poulain et parfois pour la jument aussi. Mais l’élevage au biberon est très lourd et que ce soit sur un plan nutritionnel ou pour la sociabilisassions du poulain, la mère équine est préférable à la mère humaine.


Une fois de retour aux écuries, nous avons laissé la mère s’approcher de la pouliche, elle l’a humée, a henni puis l’a adoptée en 5 minutes. Notre pouliche est venue la téter quasiment instantanément. Cela a été un grand soulagement pour l’ensemble de notre équipe car tout s’est passé de la meilleure façon. Nous aimions lui donner le biberon durant la journée, un petit poulain c’est "trop mignon". La nuit, se lever toutes les heures pour la nourrir était beaucoup plus compliqué. Mais rien ne remplace la sociabilisassion ni l’éducation d’une mère d’une même espèce.


Cela fait maintenant un mois que notre pouliche nommée « Kelstar des Vénètes » est née. C’est une magnifique pouliche baie par Milord Carthago X Ceister de Zeroual.

Elle est très autonome et passe son temps à galoper dans les prés et téter sa mère.

Nous sommes ravis que tout ce soit aussi bien passé pour cette adoption. Lors de nos divers appels pour trouver une jument adoptive, nous avons eu plusieurs témoignages d’éleveurs, le même cas s’était passé pour eux mais pas dans de bonnes conditions. Le couple ne se faisait pas et le poulain mourait par manque de nutrition. Dans d’autres cas, c’est la jument adoptive qui n’a pas réussi à faire le deuil de son propre poulain et c’est elle qui s’est laissé mourir.


Nous remercions tout particulièrement la propriétaire de notre jument adoptive qui nous l’a confiée très généreusement pour sauver notre petite « Kelstar des Vénètes ». Nous suivrons avec attention son évolution.

12 vues
  • Facebook Haras des Venetes

© 2019 Haras des Vénètes - 

SIRET : 851585984 00012